Accueil » L'épopée de Zandira » Optimisation de ma campagne Adwords – Deuxième !

En préambule, je dois bien avouer que je suis une quiche en marketing ! C’est vraiment une discipline que je ne maîtrise pas. Quand je ne sais pas quelque chose, j’essaye d’être le plus logique possible et généralement cette approche fonctionne plutôt bien … sauf dans le cas de ma première campagne Adwords [pour les non initiés, c'est la publicité que vous voyez en haut et à gauche quand vous faites une recherche sur Google, notamment]. Peut-être que je ne fonctionne pas comme tout le monde, va savoir …

J’ai donc fait 2 petites campagnes sur la dernière année :

- Une en septembre, sans tracking, autant dire que l’analyse s’est faite au pifomètre. Sans outils de suivi, autant ne rien faire, ça coûte et on ne peut rien analyser sérieusement.

- Une autre au printemps 2011, ce coup-ci avec un vrai suivi via Google Analytics

Le bilan peut se résumer ainsi : pas mal de nouveaux visiteurs mais quasiment aucune vente. Vu le coût du clic, j’en ai vite conclu que ce n’était pas rentable, j’ai donc arrêté en me disant que j’essaierai d’y revenir … un peu plus sérieusement.

A la faveur d’une petite baisse de régime au niveau des ventes, je me suis dit que c’était le moment de retenter le coup. C’est ce que j’ai fait ce matin, non sans avoir pris le temps de me pencher sur les conseils de Google et quelques articles de blog, notamment « Comment optimiser une campagne Google Adwords – Partie 1« , super article, un peu long, mais regorgeant de conseils.

Voici mes annonces avant / après.

J’ai donc changé un certain nombre de paramètres, en me disant ceci :

Le titre : je ne le change pas, il est clair et simple

1ère phrase : Ce que je cherche, ce ne sont pas des visiteurs, mais des acheteurs ! Je souhaitais que les internautes sachent très clairement où ils allaient atterrir : une boutique et ce que j’attendais d’eux, une action : acheter ! Donc pas d’infinitif, mais un impératif. Je rajoute l’objet et précise que nos bagues sont en argent.

2ème phrase : Chez Zandira, on ne se bat pas sur les tarifs, pas de low-cost chez nous. J’annonce donc la couleur. L’idée étant d’éviter les clics (qui coûtent) de prospects hors budget. Je rajoute « En stock ! », histoire de dire que l’achat peut-être immédiat.

L’URL : rajout de pierre + objet, histoire de préciser encore les choses.

Voilà, c’est en place depuis ce matin sur 2 types de bagues seulement. Je vais surveiller ça comme le lait sur le feu … et je devrais vite voir si j’ai encore tout faux … ou si définitivement je reste une quiche en marketing :-)

6 Commentaires

  1. Ben dit :

    Moi j’aurais fais deux annonces en simultanée avec juste sur une le prix et l’autre non.
    Voir laquelle convertie le plus et a un meilleur cpc.
    Puis le lendemain j’aurais mis en competition la meilleur des deux formules face a une autre correction le titre par exemple … ainsi de suite

  2. Didier dit :

    @Ben : Oui, effectivement, on sent que tu as de l’expérience. Je retiens l’idée !

  3. Sylvain dit :

    Je rejoins Ben, il est indispensable de faire des groupes d’annonces en variants les différents textes afin d’évaluer leur pertinence: seul le test en conditions réelles donnera de vraies indications sur les performances. Il ne faut pas hésiter à mettreen avant les qualité du site, si on ne peut pas jouer sur le dimension du prix, peut être tester une annonce qui présente des « ports offert dès X€ » ou bien « Frais de port réduits ».

    Sur l’ensemble de ces tests, il faut bien entendu attendre de cumuler suffisamment de statistiques avant de prendre une décision.

    Dans l’url affichée, c’est effectivement une bonne chose d’y intégrer les mots clés qui présentent les annonces.

    Un indicateur précis présent dans AdWords et souvent négligé, c’est l’indice de qualité des annonces et des mots clés. Celui-ci permet de se rendre compte si Google arrive a bien contextualiser l’ensemble des paramètres par rapport au site. C’est un facteur essentiel qui permettra d’optimiser le CPC réel et donc d’améliorer de façon concrète le niveau de performance de la campagne.

    Enfin, il faut bien vérifier le type de ciblage sur les mots clés et ne pas hésiter à exclure des termes peu pertinents lorsqu’il s’agit d’un site commercial (blog, forum, gratuit, …).

    Voilà pour quelques conseils :)

  4. Didier dit :

    Merci Sylvain, ces conseils vont non seulement me servir, mais très certainement aussi aux lecteurs de ce billet.

  5. Solibail dit :

    Il faut aussi bien penser à ne pas négliger les pages d’atterrissages !

    Il est certain que réussir à générer des clics est indispensable, mais ce qui nous intéresse c’est de faire en sorte que des ventes soient générées.

    Et pour cela il faut faire en sorte que la page sur laquelle vous redirigez l’internaute possède un message clair et un « call to action » pour inciter la personne à passer à l’achat.

    Après ce n’est qu’en effectuant des test, comme par exemple en modifiant le texte, les éléments graphique présent sur la page etc… que vous arriverez progressivement à une page optimale qui génerera un maximum de ventes.

    Bon Courage à vous !

  6. William dit :

    bonjour,

    Je voulais juste dire un grand merci pour les quelques idées qui sont laissées sur ce poste. J’ai essayé 2 semaines de campagne adwords aussi.

    La première fut un peu « au hasard », avec des mots clés trop générique, ce fut une pierre dans l’eau.
    La seconde fut déjà plus intéressante, j’avais fait toute une série de publicités bien spécifiques avec des phrases spécifiques.

    La prochaine fois, j’essaye en y mettant directement la couleur : le prix, les avantages ;-)

    Un gros merci !

Déposer un commentaire

Zandira - 21 rue Buffon - 37000 TOURS - Tél. : 02 47 64 75 38 - E-mail : contact@zandira.com