Bijoux en pierre semi-précieuse : mauvaise appellation des gemmes

Il est d’usage d’utiliser le terme pierre semi-précieuse pour qualifier les pierres fines, soit toutes les gemmes transparentes ne faisant pas partie de la famille des pierres précieuses.
La pierre précieuse est une appellation donnée exclusivement à 4 pierres gemmes qui sont obligatoirement transparentes, rares, suffisamment dures et issues de minéraux naturels : le diamant, l’émeraude, le saphir, et le rubis.
La pierre gemme, elle, est issue d’un minéral, d’une roche ou d’une matière organique : elle regroupe donc les pierres précieuses et les pierres fines.

Pourquoi pierre semi-précieuse ?

L’appellation pierre semi-précieuse a été crée dans le but de faire opposition au quatuor de pierres précieuses : le diamant (incolore ou noir), le saphir (bleu), l’émeraude (vert), et le rubis (rouge). Cette distinction a été renforcée afin de préserver la valeur de ces pierres luxueuses qualifiées de « joyaux ». Les pierres semi-précieuses regroupaient donc les pierres fines ayant moins de valeur qu’une pierre précieuse : elles sont assez nombreuses et couvrent une vaste palette de couleurs.

Le saviez-vous ?

Depuis le Décret n°2002-65 du 14 janvier 2002 relatif au commerce des pierres gemmes et des perles, l’appellation « semi-précieuse » est interdite, comme le stipule l’article 5 « L’emploi des termes : « semi-précieux » et « semi-fins » est interdit pour désigner toutes les matières et produits mentionnés à l’article 1er. ». L’article 1 indiquait que ce décret s’appliquait aux matières suivantes :

  • pierres gemmes formées dans des gîtes naturels ;
  • pierres synthétiques, pierres artificielles et imitations de pierres gemmes ;
  • matières organiques d’origine végétale ou animale, traditionnellement utilisées en joaillerie ;
  • perles fines ;
  • perles de culture ;
  • imitations de perles fines et de perles de culture ;

Ce terme de pierre semi-précieuse a été interdit à cause de son caractère trompeur. Par conséquent, aujourd’hui le terme a été remplacé par pierre fine.

Pierre fine : une nouvelle appellation

Les pierres fines désignent des pierres transparentes de grande valeur : de qualité gemme (définition en introduction). Ce terme lui donne une forte valeur, très honorable, même si ces pierres sont loin de pouvoir concurrencer les pierres précieuses. Les pierres fines sont la plupart du temps, des cristaux trouvés dans des roches et plateaux magmatiques (sédiments argileux, roches volcaniques basiques…). Les pierres fines existent de toutes les couleurs et restes très étincelantes, ce qui leur permet d’être très en vogue aujourd’hui. Leur notoriété ne cesse de croitre et s’impose sans problèmes dans l’univers joaillier.

Les créateurs et bijoutiers continuent malgré tout à utiliser sur Internet le terme « semi-précieux » car nombreuses sont les personnes qui connaissent les pierres que sous cette appellation. Cela semble logique, si l’internaute recherche sur google « pierre semi-précieuse », les vendeurs de bijoux n’auront pas le choix s’ils veulent apparaître dans les résultats d’utiliser ce même terme dans la structure de leur site. Il faudra encore quelques années avant que l’appellation « pierre fine » entre dans les mœurs. Pourtant ce n’est pas la notoriété des pierres qui manque, grâce à leur beauté, les pierres fines connaissent un succès rayonnant.

Zandira - 3 bis rue Condorcet - 37000 TOURS - Tél. : 02 47 64 75 38 - E-mail : contact@zandira.com