Accueil » L'épopée de Zandira » Ma petite boutique en ligne … 6 ans après, l’heure du bilan

Cela fait maintenant 6 ans que Zandira existe et, pour tout vous dire, je n’ai pas vu le temps passer. Il est temps de faire un petit bilan.

interrogation

Globalement, Zandira, c’est un petit succès au regard du temps passé. Il faut savoir que cette boutique ne représente qu’un peu plus de 10% de notre chiffre d’affaire, beaucoup moins en marge brute. En effet, l’idée, dès le départ, était de découvrir le monde du e-commerce, pas forcément de devenir le leader dans le monde de la bijouterie en ligne.

Ayant de nombreux autres sites, et notre objectif de mieux connaitre les rouages du e-commerce étant atteint – du moins dans sa version d’il y a quelques années puisqu’aujourd’hui le e-commerce s’est largement complexifié – le développement de Zandira, qui n’a jamais été prioritaire, le sera encore moins à l’avenir. Aujourd’hui, c’est environ 30mn de temps de gestion par jour…c’est pour dire !

Donc voilà, il est temps de prendre une décision quant à son avenir, et deux options s’offrent à nous !

Vendre la boutique

1ère option, vendre la boutique en l’état, considérant que ce projet n’est toujours pas prioritaire et ne le sera jamais.

A ce sujet :

Le positionnement est bon, et il faut rester dans cette gamme de bijoux. Pour sortir la tête de l’eau par rapport aux géants du e-commerce, il est impératif de rester sur une « niche ». Les bagues étant spécifiquement fabriquées pour nous, nous avons un vrai facteur différenciant.

Zandira est idéal pour quelqu’un qui souhaiterait se faire un complément de salaire, voir un salaire complet en développant la e-boutique. Il faut savoir qu’à ce jour, l’acquisition des clients ne se fait que par le référencement. Aucune autre stratégie d’acquisition n’a été mise en place.

Le point sensible de Zandira est la valeur du stock nécessaire, qui n’est pas à la portée de toutes les bourses. Les bijoux étant fabriqués en Inde, les commandes sont forcément importantes (plusieurs kilos), peu nombreuses (1 à 2 par an) et incompressibles puisque pour un même modèle de bague, il faut une vingtaine de tailles… S’il y a vente, ça sera stock compris.

Garder et donner un coup de boost

L’autre option consisterait à garder la boutique et à lui donner un coup de boost en commençant par mettre à jour Prestashop en version responsive. Ma version actuelle est presqu’un modèle pour musée !

Il faudrait vraiment y consacrer du temps, et réellement travailler les autres canaux d’acquisition de trafic…bref, relancer le projet.

A ce jour aucune décision n’est prise, mais rester en l’état n’est plus une option.

A suivre

Commentaires fermés

Zandira - 3 bis rue Condorcet - 37000 TOURS - Tél. : 02 47 64 75 38 - E-mail : contact@zandira.com